Le remplacement de la 3DS pour bientôt ?

La 3DS s’affaisse…

Sortie en 2011, la Nintendo 3DS marche très bien aujourd’hui, malgré un lancement assez lent. Cela va bientôt faire 7 ans que cette console est sortie, et j’ai remarqué 2-3 petits problèmes depuis mon achat en 2012.

Depuis son lancement, Nintendo a mis à jour sa console une bonne cinquantaine de fois. Au fil du temps, et à cause de ces mises-à-jour, on peut ressentir du lag  sur la console. Entre le démarrage durant 10 secondes, la mise hors-tension durant jusqu’à 20 secondes, les icônes qui peinent à s’afficher dans le menu, qui s’enlèvent des dossiers tous seuls, qui se mettent sous forme de cadeaux e-shop et j’en passe ; et beh on a l’impression que la console tourne sous Windows Vista ! (Je parle bien sûr des premières versions de la 3DS)

La 3D est de moins en moins utilisée. GameFreak l’a utilisée que dans les combats de Pokemon X et Y (et ROSA) ; et l’a complètement abandonnée dans la 7e génération. C’est malheureux de se dire que sans 3D, les combats rament même pour les New Nintendo 3DS(XL)/2DSXL.


Il nous faut un remplaçant !

Bon ok, ça rame, les jeux demandent plus de puissance mais qui sera le successeur de cette console ?

 

Sortir une console dite “portable” alors que la Switch fait un triomphe serait tout de même assez osé à même pas un an passé après sa sortie. Si Nintendo lance une console “portable” (la switch est considérée comme “une console de salon à emmener partout”), on va retourner comme à notre habitude : une compagnie avec deux consoles sur le marché, et un dilemme pour le développement d’un jeu. Va-t-on programmer sur console portable ou console de salon (Switch) ?

Si Nintendo lance sa console portable, à quoi doit-on nous attendre pour “révolutionner” l’ère du portable ? Chaque nouvelle console chez Nintendo apporte sa touche en nouveautés. Le GameBoy nous a permis de jouer partout où l’on veut. Le GameBoy Color apporte… la couleur ! Le GameBoy Advance a su apporter plus de puissance pour les jeux, et des gâchettes. On a pu d’ailleurs voir des jeux en 3D sur cette console tel que 007 NightFire (ça pique les yeux), DOOM ou encore un Need For Speed Underground 2, qui a su apporter une 3D merveilleuse pour une console comme le GameBoy Advance. Mario Kart Super Circuit aurait dû en faire autant.

La future console portable doit avoir aussi sa touche de nouveauté ; on pourrait penser à un deuxième circle-pad bien plus maniable que celui de la New3DS, mais là maintenant il y a vraiment peu d’idée qui peuvent venir en tête, sachant que l’on a déjà fait le tour. Nintendo nous prévoit-il un casque de réalité virtuelle portable ? Un produit encore jamais vu où l’on peut jouer en VR, n’importe où, avec des télécommandes, sachant que la Switch peut techniquement le faire, en abaissant bien sûr la beauté du jeu. Et puis les smartphones n’encouragent pas non plus cette idée… Bien des questions auxquels on a du mal à répondre.


OU ALORS…

Les éditeurs tiers, et même Nintendo ont du mal à choisir sur quelle console ils vont développer. On a le parfait exemple avec Pokémon, où on ressent que la console n’est pas du tout faite pour les derniers opus de cette magnifique série. GameFreak a même annoncé qu’ils ont atteint leur limite sur 3DS, et qu’ils ne développeront plus de Pokémon sur 3DS.

Ce qui est superbe avec la Nintendo Switch, c’est que cette console de salon… est portable ! On pourrait penser que Nintendo se pencherait à 100% sur leur Switch, et proposer une seule et même console. C’est à nous de choisir si l’on veut jouer chez soi ou partout ailleurs.

Je pense, et ça reste mon avis sur la question, que Nintendo nous préparerait une deuxième switch, ou “Switch mini” (à ne pas confondre avec les Nintendo Classics Mini).

Aperçu de ce que pourrait donner une Switch mini. Image non officiel.

Cette Nintendo Switch offrirait un produit plus solide, avec plus de plastique à la manière d’une 2DS (qui est relativement solide). Cette fois-ci pas de joycons, les manettes seront intégrées à la console (comme une PSVita). Tous les jeux Switch seront compatibles avec cette Switch mini. La puissance sera la même, la taille sera réduite : ce sera plus une console axée “portable” même si l’on pourra toujours la connecter à une télé via un câble, et même un dock. Par contre, pour jouer sur la télé, il va falloir investir dans des joycons / manette pro si les boutons sont intégrés à la console. On peut même penser au retour de la croix directionnelle.

Cette Switch mini serait proposée sans dock, ni joycons pour attirer les clients avec un prix très attractif (sachant qu’ une paire de joycons + un dock coûtent 180€ seuls).

Voici tout ce que je pourrait dire sur mon hypothèse. En bref, une console plus solide, plus grand publique et encore plus facilement transportable.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *